Les clés pour réussir son investissement locatif

L’investissement locatif est une activité rémunératrice. Seulement voilà, le rendement généré dépend grandement de sa stratégie d’investissement. Il existe de nombreux points à considérer lorsqu’on veut réussir son investissement locatif. On vous dit tout !

Réussir son investissement locatif : choisir le secteur d’investissement

Pour réussir son investissement locatif, il est important de choisir son secteur d’investissement. Mais tout va aussi dépendre de quel type d’investissement on souhaite lancer :

A voir aussi : Qu’est-ce qui rapporte le plus dans l’immobilier ?

  • Logement pour étudiante.
  • Location classique.
  • Location saisonnière et meublée.
  • Résidence de service.

Il existe par exemple des villes étudiantes et des villes où les résidences de service sont particulièrement rentables. Le choix du secteur dépend alors :

  • Du type d’investissements.
  • De la population ciblée.

Son bien immobilier doit être bien situé dans une ville avec :

A lire également : Qu’est-ce qui rapporte le plus dans l’immobilier ?

  • Un accroissement continue de la population active et jeune.
  • Un quartier accessible à tous les transports en commun.
  • Une commune bénéficiant des infrastructures commerciales.
  • Etc.

Ainsi, une étude du marché local s’impose avant d’acheter par exemple un T4. On doit vérifier la proximité de certaines infrastructures, celles qui répondent aux besoins de son futur locataire :

  • Des universités pour les étudiants.
  • Des écoles et centres de santé de base pour les familles.
  • Etc.

Il faudrait aussi consulter les annonces de location pour déterminer :

  • Le taux de logements vacants dans le quartier ciblé.
  • Les prix pratiqués à la location.

Il est aussi crucial d’évaluer le bassin d’emplois aux alentours du quartier ainsi que les grandes industries. Cela améliorera sa chance de trouver rapidement un locataire une fois le projet de location lancé.

Pour réussir son investissement, le choix stratégique de l’emplacement du bien est déterminant. On doit alors choisir une ville où il y a une forte demande locative. Ce qui permet de pérenniser l’investissement :

  • En termes de plus-value lors de la revente.
  • En terme d’occupation.

Réussir son investissement locatif : acheter dans le neuf et dans la qualité

La clé de la réussite d’un investissement locatif se joue sur la qualité du bien immobilier. On recommande alors de l’achat dans le neuf, car un bien neuf est un gage de durabilité.

Un bien neuf présente aussi d’autres avantages :

  • Moins de travaux sur le long terme.
  • Moins de contraintes.
  • Moins de frais pour l’entretien.

Une fois l’achat du logement neuf réalisé, il sera prêt à être loué. Lorsque le logement jouit d’une qualité de construction et de matériaux, il ne génère aucuns frais par rapport aux logements anciens.

Outre cela, un logement neuf bénéficie :

  • Des matériaux économes en énergie.
  • Des matériaux respectueux de l’environnement.

Un logement neuf attire particulièrement le locataire pour son confort, sa commodité et sa sécurité. Et on le sait tous, un locataire satisfait est un locataire qui se garde très longtemps.

Réussir son investissement locatif : viser une bonne fiscalité

Pour réussir son investissement locatif, il est important de mettre au point un plan fiscal. L’idée est alors de trouver le moyen d’obtenir une fiscalité la plus basse. Investir dans l’immobilier est rentable dans la mesure où son taux d’imposition est réduit.

Avec un investissement locatif, on peut :

  • Se constituer un patrimoine sur le long terme.
  • Générer des loyers importants.
  • Réduire sa fiscalité.
  • Transformer l’impôt en patrimoine immobilier.

Il existe différents types de dispositifs de défiscalisation, mais parmi les plus intéressants figurent :

  • La loi Pinel.
  • Le Censi Bouvard.
  • La loi Matraux.
  • Le LMNP.

Plus son impôt est réduit, plus la performance de son investissement locatif sera boostée.

Réussir son investissement locatif : réduire son effort mensuel

Pour mieux investir, il faut réduire ses charges mensuelles, il est alors conseillé de réduire son apport à 10% et de demander une durée de remboursement sur 20 ans.

En réduisant ses charges mensuelles, on peut alors profiter d’une rentabilité sur le long terme.

Comments are closed.